[Recette] Réhabilitons le gâteau au yaourt

Je dois vous avouer un truc : trop basique, monotone, j’étais en désamour complet de ce gâteau très enfantin. Puis il y a eu les goûters à mettre dans les cartables, les mercredis où je voulais faire un peu mieux que le bête morceau de pain assorti d’une barre de chocolat, et les « oups, je viens de me rappeler à 20h que j’avais proposé d’apporter un gâteau pour demain » (manque de bol, tout est fermé). J’en ai refait avec les enfants, et je les ai customisés, et j’ai découvert qu’en fait, ça n’était pas une mais une multitude de recettes (express) que j’avais sous la main. Et qu’en fait, c’était plutôt savoureux.

Le principe de base

Un peu comme mes recettes de quiche et de soupe, l’idée est de partir d’une recette « type » dans un premier temps (et dans un second, on va substituer):

Ingrédients:

  • 4 pots de farine
  • 1 sachet ou 1 CS rase de levure
  • 1 pot de yaourt
  • 1 pot de sucrant liquide (sirop d’agave, miel, sirop d’érable) ou solide (1 pot 1/4 – 1 pot 1/2 de sucre en poudre, blanc, ou complet). Si sucrant solide, ne mettre que 3 pots de farine.
  • 1 pot d’huile (neutre, ou odeur / saveur que vous appréciez)
  • 3 œufs
  • 1 pincée de sel
  • et des ingrédients gourmands (ce qui va faire toute la différence)

Cette recette est une proposition, si vous avez une recette avec des proportions légèrement différentes qui marche bien, gardez-là.

Recette:

Mélanger les ingrédients grosso modo dans l’ordre indiqué, verser dans un moule beurré et fariné. Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 30 min environ (baisser à 150°C si le gâteau dore trop vite).

Et on customise

La farine ? On peut mettre 4 pots de farine de blé T65, T80, T110 pour des gâteaux assez classiques. Ou 2 (ou 3) pots de farine de blé et 2 (ou 1) pots de farine au choix, telle que de la farine de sarrasin. Pensez à garder au moins 2 pots d’une farine avec gluten si vous ne voulez pas vous retrouver avec un bloc ! Sachez aussi qu’une farine T110 va davantage pomper le liquide, et marchera mieux justement avec un sucrant liquide plutôt que du sucre en poudre.

Si on veut un gâteau plus rassasiant, 3 pots de farine et 1 pot de son d’avoine abaisseront l’indice glycémique de l’ensemble et calera bien avec une petite part. Ca ajoute un côté légèrement rustique à la texture que j’aime bien.

Et pourquoi pas une version gourmande en remplaçant un ou deux des pots de farine par de la poudre d’amande ou de noisette ?

Le sucrant ? Je préfère y mettre un sucrant liquide tel que le sirop d’agave ou le miel (le sirop d’érable étant plutôt onéreux et difficile à trouver), qui apporte moelleux à la préparation. Garder à l’esprit que le pouvoir sucrant de ces produits est supérieur à celui du sucre blanc, alors on en met moins (et je sucre peu mes gâteaux, alors parfois, j’en mets même moins qu’un pot).

Le yaourt ? J’utilise des yaourts de vache, mais en fait, vous mettez celui que vous voulez !

L’huile ? Il fut une période encore récente où j’achetais diverses huiles désodorisées (tournesol, colza), puis je me suis interrogée sur les procédés permettant de les désodoriser… et j’ai préféré revenir à l’huile d’olive dont la saveur reste discrète. Après, rien ne vous empêche de mettre un pot de beurre fondu à la place !

Les ingrédients gourmands? C’est là que ça devient vraiment intéressant: morceaux de pomme, pépites de chocolats, des raisins imbibés de rhum, des rondelles de banane (et une lichette de rhum), un peu de jus et de zeste de citron. No limit! Votre gâteau sera différent à chaque fois.

Quelques associations sympa:

La recette de base + 1 CS d’extrait de vanille + 2 grosses poignées de pépites de chocolat.

La recette de base + des fruits de saison.

Un mix farine de blé / sarrasin + 1 pomme râpée (et pourquoi pas un peu de cannelle).

Un mix farine de blé / seigle + du miel + épices à pain d’épice ou cannelle.

La recette de base + 2 CS d’alcool de noix + noix fraichement mondées.

La recette de base + 2 CS de rhum + de la noix de coco râpée et des rondelles de banane.

La recette de base + les zestes et jus de 2 à 3 citrons (ou 1 à 2 oranges).

La recette de base, en remplaçant le sucre par de la crème de marron (ce sera trop sucré sinon).

Alors un gâteau à faire pour l’école et votre enfant vous prévient juste après le dîner ? Même pas peur ! En plus ce gâteau se prépare en 10 minutes + cuisson. Suivez votre intuition ! N’hésitez pas à mettre en commentaire vos propres associations 🙂

 

1
6 Commentaires
  • Frédérique
    mars 21, 2018

    A la maison, on en fait régulièrement. J’ai une base un peu différente, avec moins de farine : un yaourt, 2 (ou 3) pots de farine, 3 oeufs, un pot et demi de sucre, un sachet de sucre vanillé, 1/2 pot d’huile, 1/2 sachet de levure.
    Mes adaptations préférées : 1) au citron (les jus et zestes de 2 citrons, 3 pots de farine). En option : on peut aussi ajouter un glaçage sucre glace / jus de citron une fois le gâteau refoidi, ou imbiber le gâteau d’un sirop sucre + citron quand il est chaud, mais généralement, je ne prend pas le temps de le faire ; et 2) avec une ou 2 pommes râpées, qui remplacent alors un oeuf, et la moitié du sucre (on met donc moitié moins de sucre, et 2 oeufs). On a un gâteau plus humide, très sympa, le goût de pomme n’est pas très prononcé ; on peut aussi mettre des bouts de pommes dedans ou des tranches dessus. La gâteau au yaourt marche aussi en moule individuel type muffin ou en pop-cake, c’est une super base !

    • Erika
      mars 22, 2018

      Bonjour Frédérique, j’ai modifié mon billet, car en effet, avec du sucre en poudre plutôt qu’un sucrant, 3 pots de farine, c’est parfait !

  • Sandrine
    avril 22, 2018

    Comme vous, j’ai redécouvert le gâteau au yaourt à l’occasion des goûters pour les bambins … mais pour qu’il soit gourmand, je remplace toujours les 3 pots de farine par 1 pot de maïzena, 1 pot de poudre d’amandes et 1 pot d’une farine avec gluten.
    Pour l’huile, c’est selon le « thème » : esprit méditerranéens ? huile d’olive avec écorces de citrons confits, graines d’anis vert, miel, en petits gâteaux individuels …
    Mais celui que tout le monde adore, c’est avec de l’huile de noisette, à essayer absolument !

    • Erika
      septembre 5, 2018

      Huile de noisette, je veux bien croire que c’est sympa ! Un peu onéreux malheureusement, mais à essayer !

  • Lyvia
    septembre 2, 2018

    Nous aussi depuis que l’on a arrêté d’acheter des gateaux en grande surface les gâteaux et les crêpes sont les gros gagnants de nos goûters. Nous rajoutons principalement des fruits, et de la poudre d’amande. T65 en farine et en général qu’un pot de sucre. Comme vous dites ce qui est genial c’est que c’est declinable a l’infini!

    • Erika
      septembre 5, 2018

      Oui c’est ça qui est génial, les enfants les plus grands peuvent même prendre l’initiative de le réaliser du coup. Les crêpes, on n’en fait pas si souvent, car ça reste long à cuire, je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.