[Recette] Tarte butternut-ricotta de kéfir & noix, pâte brisée au sarrasin

C’est l’histoire d’un kéfir de lait que j’ai laissé fermenter un peu trop longtemps (environ 3 jours à température ambiante) et d’une courge butternut qui trainait depuis la dernière cueillette. Le kéfir avait franchement épaissi, le rendant difficile à boire tel quel, du coup j’ai pris un linge fin et je l’ai laissé tranquillement s’égoutter après avoir retiré les grains de kéfir. Ca ressemblait ensuite à un croisement entre un fromage frais et de la ricotta. Butternut & ricotta, que vais-je donc bien pouvoir en faire? Une quiche! Je vous préviens, les proportions de la garniture sont totalement approximative, car je n’ai pas tout pesé. Je vous mets donc des quantités grosso modo (sauf pour la pâte), et ça ne sera pas raté si vous augmentez la quantité de ricotta et diminuez celle de butternut, ou l’inverse.

Pour la pâte brisée, à adapter selon la taille de votre moule (26cm pour le mien):

Préchauffer le four à 220 degrés (pour la courge)

La pâte brisée, je n’en achète plus, c’est tellement facile à réaliser, avec un principe de base: quantité de beurre = quantité de farine divisée par 2 + un tout petit peu d’eau, une pincée de sel (pour une tarte salée). Facile non? Et j’adore la farine de sarrasin, du coup, je remplace entre 1/4 et 1/3 de la quantité de farine de blé par de la farine de sarrasin (pas plus, le goût sera suffisamment prononcé).

Ingrédients:

  • 250gr de farine, donc environ 2/3 de farine de blé & 1/3 de farine de sarrasin
  • 125gr de beurre sorti du frigo au préalable (légèrement mou)
  • 1 à 2 CS d’eau
  • 1 pincée de sel

Recette:

  • Mélanger dans un saladier la farine et le sel.
  • Ajouter le beurre coupé en petits morceaux.
  • Mélanger du bout des doigts, en écrasant un peu le beurre, afin de former une boule de pâte (ne pas travailler la pâte plus de 5min).
  • Ajouter selon le besoin, un peu d’eau (1 CS après l’autre, seulement si nécessaire), afin d’aider la pâte à bien s’amalgamer.
  • Astuce pour faciliter l’étalage de la pâte: étaler à ce stade la pâte, sur un papier sulfurisé ou un emballage réutilisable à la cire d’abeille (zéro déchet), au moins grossièrement, puis mettre au frais 1h environ. La pâte sera plus facile ensuite à travailler que si vous mettez une grosse boule au frigo.
  • Au bout d’une heure, sortir la pâte, éventuellement finir de l’étaler (elle doit faire 2-3mm d’épaisseur), puis garnir votre moule à tarte. Piquer le fond avec une fourchette.
La garniture butternut-ricotta-noix:

Ingrédients:

  • Environ 450-500gr de butternut (ça faisait un peu moins d’une demi butternut chez moi)
  • Environ 200gr de ricotta (du commerce ou de kéfir)
  • 2 œufs
  • Une poignée de noix idéalement fraichement mondées
  • Sel, poivre ou piment d’Espelette (j’ai un faible pour le piment d’Espelette qui remplace souvent le poivre chez nous).
  • Huile d’olive

Recette (à réaliser pendant le temps de repos de la pâte par exemple):

  • Couper grossièrement la butternut, sans enlever la peau à ce stade, répartir les morceaux sur une plaque de cuisson, les badigeonner d’un peu d’huile d’olive, saler et poivrer. Enfourner pour environ 20min à 220 degrés, en surveillant la coloration.
  • Une fois la courge cuite (elle doit être tendre sans excès), la sortir du four. A ce stade, la peau s’enlève toute seule. Mettre la chair dans un saladier.
  • Baisser le four à 200 degrés.
  • Ajouter la ricotta, les œufs, bien mélanger. Assaisonner selon votre goût.
  • Ajouter des noix (en garder éventuellement quelques une pour décorer).
  • Garnir la pâte à tarte, et enfourner en bas du four 10min à 200 degrés, puis baisser le four à 180 degrés pour les 20min restantes.

Déguster tiède avec une salade! De mon côté, j’ai mis les noix sur les 2/3 de la tarte uniquement car je ne voulais pas que mon bébé risque de s’étouffer avec un morceaux trop gros.

L’association sarrasin-butternut-ricotta & noix est absolument divine! Toute la famille a adoré!

0

2 Commentaires
  • Jennifer
    janvier 17, 2017

    Ça donne envie, j’essaierai de penser à acheter de la farine de sarrasin une prochaine fois !
    C’est marrant j’ai un fond de tarte au frais près à être garni pour ce soir (ma tarte aux poireaux me semble toute simplette !).
    J’ai fait le double de pâte, et j’ai fait la tentative d’en congeler une partie enroulée sur une feuille de silicone, prête à étaler pour une prochaine fois… On verra comment elle survit à la congélation !

    • Erika
      janvier 17, 2017

      Les quiches sont un bon moyen d’écouler des restes! Celle-ci était plus élaborée, mais il m’arrive souvent de garnir une pâte avec un reste de légumes et de poulet déjà cuits par exemple.
      Pour les tartes salées, je ne fais quasiment plus que la recette à la farine de sarrasin, car j’adore ça!

      Il n’y a pas de raison que la pâte en rab ne survive pas à la décongélation. En revanche, je pense qu’il faut attendre la décongélation complète avant de la dérouler sous peine de casse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *