[Recette] 100% antigaspi: Soupe retour du marché & boulettes aux restes de viande

Retour du marché le samedi? Hop, on commence par couper les fânes de radis ou de carottes, le vert des poireaux, les feuilles de salade flétries. Un gigot ou un rôti de bœuf le dimanche? On garde évidemment les morceaux de viande en trop. On peut bien entendu en faire une sublime sauce bolognaise s’il vous en reste de grosses quantités (ce que j’ai fait récemment avec de la viande de pot-au-feu), ou si la quantité est moindre, des boulettes de viande que les enfants vont adorer! Et voilà un menu 100% antigaspi pour un soir de semaine!

La soupe anti-gaspi

Je vous renvoie évidemment sur mon billet sur les soupes, avec 12 idées de soupe selon les mois de l’année, et un rappel du principe de base pour improviser une soupe. Je fais régulièrement ce que j’appelle une soupe « antigaspi » ou « retour du marché ».

Ingrédients:

  • un oignon
  • fânes, vert de poireau, salade flétrie, feuilles de choux abîmées: vive les légumes moches et mal aimés!… voire, si cela traîne dans votre frigo ou vos placards, une carotte ou une pomme de terre.
  • une pomme
  • sel, poivre

Recette:

  • Faire revenir l’oignon haché dans une grande cocotte dans un peu de matière grasse.
  • Couper les légumes mettre les morceaux dans la cocotte. Les faire revenir 1 min ou 2.
  • Ajouter la pomme épluchée. Elle permet de contrebalancer l’amertume éventuelle de certains légumes. Ça n’est pas forcément utile si vous complétez votre soupe avec des légumes doux ou sucrés (carottes…).
  • Ajouter le minimum d’eau (ou de bouillon si vous en avez), assaisonner une première fois. Cuire à couvert à feu doux environ 20min.
  • Si vous pensez avoir mis trop d’eau en enlever un peu sans la jeter, mixer la soupe au blender, c’est très important car au mixeur plongeant il vous resterait des fibres peu agréables à la dégustation. Éventuellement remettre du bouillon si la soupe est trop épaisse. Vérifier s’il reste des morceaux, des fibres ou des « fils » comme disent les enfants, et mixer davantage si besoin (c’est plus long avec les fânes de carotte). Si vous réalisez cette étape correctement, il n’est pas nécessaire de filtrer.
  • Ajouter du lait ou de la crème si vous le souhaitez. Rectifier l’assaisonnement.
Les boulettes de viande

Ces boulettes peuvent être réalisées à partir de viande hachée fraîche ou d’un reste de viande déjà cuit, auquel cas, je conseille éventuellement d’ajouter un peu de concentré de tomate pour une texture plus fondante. Cette recette est inspirée d’une recette de Marie Chioca issue de son ouvrage Céréales originales et savoureuses légumineuses.

Ingrédients:

  • 300gr de restes de viande (ou viande hachée fraîche)
  • 300gr de flocons d’avoine pas trop gros (sinon, les mixer brièvement)
  • 1 à 2 CS de concentré de tomate (facultatif)
  • 2 oignons
  • 2 œufs
  • 1 petite poignée de persil, de feuilles d’épinard, ou autres herbes / verdure
  • sel, poivre

Recettes:

  • Faire revenir les oignons émincés à la poêle, puis ajouter les flocons d’avoine afin de les faire toaster légèrement.
  • Mixer finement la viande, avec éventuellement un peu de concentré de tomates.
  • Mettre les oignons, les flocons d’avoine, la viande dans un saladier (*). Ajouter les œufs, le persil émincé, assaisonner.
  • Former des boulettes légèrement aplaties.
  • Faire revenir dans une poêle légèrement huilée bien chaude, sur chaque face. Environ 5min si la viande est déjà cuite, une petite dizaine de minutes si vous utilisez de la viande hachée crue.
  • A déguster immédiatement, ou réchauffé le lendemain, ou à congeler.

(*) pour une texture plus fine, il m’arrive de mixer l’ensemble du mélange avant de former les boulettes.

Et voilà un dîner antigaspi super économique et délicieux!

4
4 Commentaires
  • Stephanie
    février 16, 2017

    Bonjour Erika, merci pour l astuce de la pomme, c est infallible pour contre balancer l amertume 🙂 toute la famille adhere.

    • Erika
      février 21, 2017

      Super que ça vous plaise! Merci de ton retour.

  • Pensée
    mars 26, 2017

    Bonjour,
    Merci pour ce truc de la pomme. J’ai toujours scrupule à jeter des légumes « oubliés » au fond du réfrigérateur. Je vais essayé avec intérêt.
    J’ai déjà expérimenté le sac à salade qui est effectivement assez bluffant et les lingettes (mais j’utilisais déjà très peu le sopalin…)
    Je me régale dans tous les sens du terme à vous lire.
    Merci!
    Pensée

    • Erika
      mars 27, 2017

      Merci pour votre commentaire, et vos retours sur vos essais de produits.
      A bientôt sur le blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *