[Recette] Cake salé antigaspi, pour sublimer vos restes ou fânes de légumes

Je n’avais pas fait de cake salé depuis un long moment, faute de trouver LA recette idéale. Un cake à la fois moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Et surtout qui ne ressemble pas à une brique compacte. Un cake généreux en garniture. Un cake qui permet de sublimer de nombreux légumes verts. Je suis tombée sur la recette de Marie Chioca, le cake salé au chèvre et au poireau de son livre La Cuisine de la minceur durable. Sauf que moi, j’y ai mis ce que j’avais dans le frigo, en gardant la recette de base. Une recette parfaite pour un petit déjeuner on the go, un pique-nique, un apéro, un dîner léger avec quelques crudités de saison et une salade. Puis quand vous dites aux enfants qu’ils auront un gâteau pour le dîner, ils en oublieront la grosse quantité de légumes qu’il y a dedans!

Ingrédients:

  • 150 gr de farine semi-complète + 50 gr de son d’avoine (ou 200 gr de farine)
  • 1 CS de levure chimique
  • sel, poivre
  • 1 yaourt nature (de vache, de soja, au choix)
  • 6 CS d’huile d’olive
  • 4 oeufs
  • 200 gr de légumes émincés que l’on aura au préalable fait réduire à la poêle (poids après – si vous prenez des épinards, par exemple, il vous en faudra 2 ou 3 fois plus). Utilisez vos restes!!!
  • 200 gr de garniture protéinée (jambon, thon, fromage, …)
  • optionnel: quelques graines (pignons de pain, graines de courge, de tournesol…) ou oléagineux (noix, noisettes…)

La recette:

  • Préchauffer votre four à 180 °C.
  • Mélanger la farine, le son d’avoine, la levure, le sel et le poivre.
  • Ajouter le yaourt, l’huile, les œufs et bien mélanger.
  • Préalablement faire réduire les légumes émincés à la poêle (ou utiliser un reste). Les ajouter, ainsi que le reste de la garniture à la pâte.
  • Verser dans un grand moule à cake chemisé de papier sulfurisé, ou dans des moules à muffin. Mettre au four environ 45 minutes pour un cake, et 25 minutes pour des muffins.

Une recette antigaspi idéale pour utiliser ses restes

Cette recette est parfaite pour les pique-nique printaniers, un apéritif, voire un petit-déjeuner salé. Je l’ai réalisée 3 fois en moins d’un mois, avec à chaque fois ce que j’avais dans le frigo:

  • feuilles de blettes (sans les cardes), thon, comté
  • poireau, champignons, tomates séchées, thon, comté
  • fânes de carottes (si!), thon, mimolette

(oui, j’avais beaucoup de thon et de comté!!!).

Voici quelques idées:

  • poireaux, fromage de chèvre, pignons de pin (recette de Marie Chioca)
  • champignons, oignons, jambon, bleu d’Auvergne, noix
  • épinards, saumon, noisettes

Et cerise sur le gâteau, ce cake se congèle très bien. C’est encore plus pratique à congeler si vous les préparez sous forme de muffins.

0
5 Commentaires
  • la Fourmi Elé
    juin 7, 2016

    Belle idée !! à retenir ! c’est bon et en plus ça réduit nos déchets ! il a tout bon ce cake !

  • Stephanie
    juin 7, 2016

    Bonjour Erika, question de Singapour, quelle quantite de yaourt, 100 ou 125 g? Un cake moelleux a l interieur et croquant a l exterieur, et qui se congele, je vais essayer! Merci

    • Erika
      juin 7, 2016

      Bonjour Stéphanie,
      J’utilise un yaourt de vache de 125gr (sachant que la recette de Marie Chioca est basée sur du yaourt de soja et les pots font 100gr). Tiens-moi au courant de tes essais!

  • Martin Florence
    novembre 25, 2016

    Hello Erika
    Il a l’air super ce cake ! Mais peut on enlever l’huile ou le remplacer par autre chose ? Je cherche des recettes a IG bas 🙂
    Merci !
    Florence

    • Erika
      novembre 25, 2016

      Hello Florence,
      Un cake sans matière grasse risque d’être tout sec. Dans d’autres recettes de cakes tu trouveras du beurre ou de la crème fraîche 😉 6 CS d’huile pour un cake de cette taille, ça n’en fait pas beaucoup par personne dans le fond.
      Cette recette est à la base inspirée d’une recette IG bas de Marie Chioca, et elle explique par ailleurs que les matières grasses avec modération font partie de l’alimentation IG bas.
      Tu remarqueras aussi que la recette contient du son d’avoine, ce qui contribue fortement à baisser la charge glycémique du cake, et à le rendre encore plus rassasiant (sans être étouffant justement, grâce au yaourt et à l’huile qui vont le rendre moelleux!).
      Pour creuser le sujet:
      http://www.saines-gourmandises.fr/ig-bas-forme-et-minceur/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *